grips.gif (1552 octets) Réf. GRIP DATA:

G1683

Date d'insertion:

14/06/99

This document is also available in English

OTAN
Communiqué de Presse
(1999)040

23 mars 1999 

Déclaration à la presse

de M. Javier Solana, Secrétaire général de l'OTAN

Bonsoir mesdames et messieurs,

Je viens de donner instruction au SACEUR, le général Clark, de lancer des opérations aériennes en République fédérale de Yougoslavie.

J'ai pris cette décision après avoir eu, au cours des derniers jours, des consultations approfondies avec tous les Alliés et après qu'il soit devenu évident que l'ultime démarche diplomatique de M. Holbrooke à Belgrade n'avait pas abouti.

Tous les efforts entrepris pour parvenir à une solution politique négociée à la crise du Kosovo ayant échoué, il n'y a plus d'autre solution que de recourir à l'action militaire.

Nous agissons à la suite du refus opposé par le gouvernement de la République fédérale de Yougoslavie aux exigences de la communauté internationale, qui sont les suivantes :

Nous avions averti, le 30 janvier, que tout refus de répondre à ces exigences conduirait l'OTAN à prendre les mesures nécessaires, quelles qu'elles soient, pour éviter une catastrophe humanitaire.

L'OTAN a pleinement soutenu toutes les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies, ainsi que les efforts de l'OSCE et ceux du Groupe de contact.

Nous regrettons profondément que tous ces efforts, en raison exclusivement de l'intransigeance du gouvernement de la RFY, soient restés vains.

Cette action militaire vise à soutenir les objectifs politiques de la communauté internationale.

Elle aura pour but d'interrompre les violentes attaques perpétrées par les forces armées et les forces de police spéciales serbes et d'affaiblir leur capacité de prolonger la catastrophe humanitaire.

Nous souhaitons ainsi appuyer la communauté internationale dans ses efforts en vue d'obtenir l'accord de la RFY sur un règlement politique provisoire.

Comme nous l'avons déclaré, un règlement politique viable doit être garanti par une présence militaire internationale.

Le gouvernement yougoslave reste libre d'indiquer à tout moment qu'il est prêt à accepter les exigences de la communauté internationale.

J'espère qu'il aura la sagesse de le faire.

En même temps, nous appelons les Albanais du Kosovo à rester fermement engagés sur le chemin de la paix qu'ils ont choisi de suivre à Paris.

Nous appelons instamment, en particulier, les éléments armés kosovars à s'abstenir de mener des actions militaires à caractère provocateur.

Je tiens à être clair : l'OTAN ne fait pas la guerre contre la Yougoslavie.

Il n'y a pas de querelle entre nous et le peuple de Yougoslavie, qui, depuis trop longtemps, est isolé en Europe à cause des politiques de son gouvernement.

Notre objectif est de prévenir de nouvelles souffrances humaines et la poursuite de la répression et de la violence contre la population civile du Kosovo.

Nous devons aussi agir pour empêcher une extension de l'instabilité dans la région.

Les membres de l'OTAN sont unis pour suivre cette ligne de conduite. Nous devons faire cesser la violence et mettre fin à la catastrophe humanitaire qui frappe maintenant le Kosovo.

Nous connaissons les risques que comporte une action, mais nous sommes tous d'accord pour considérer que l'inaction engendre des dangers plus grands encore.

Nous ferons ce qui est nécessaire pour apporter la stabilité à la région.

Nous devons empêcher un régime autoritaire de continuer à réprimer son peuple en Europe à la fin du XXe siècle.

C'est pour nous un devoir moral.

Cette responsabilité repose sur nos épaules, et nous l'assumerons.

 



G
roupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité
70 Rue de la Consolation, B-1030 Bruxelles
Tél.: +32.2.241 84 20 - Fax : +32.2.245 19 33
Internet : www.grip.org - Courriel : admi@grip.org 

Copyright © GRIP - Bruxelles/Brussels, 2003 -  Webmaster

La reproduction des informations contenues sur ce site est autorisée, sauf à des fins commerciales, moyennant mention de la source et du nom de l'auteur.

Reproduction of information from this site is authorised, except for commercial purposes, provided the source  and the name of the author are acknowledged.